Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LES PETITS OGRES

Feu la chemise vichy, bonjour la petite robe!

16 Mai 2013, 16:57pm

Publié par Julie

Depuis quelques temps, pas mal de mes proches me donnent leurs vieux vêtements abîmés, troués, passés de mode connaissant ma tendance à récupérer les tissus ou boutons... Il y en a un qui est ravi de voir ses placards et la cave rempli de sacs... On ne sait jamais cela peut servir!

Alors après avoir vu l'utilisation de Flo pour son coussin, j'ai voulu récupérer une bonne partie de la chemise don d'Emmanuel (encore MERCI) pour la fermeture de la robe.

Je me suis aidée du patron de la robe à bretelles du livre Basiques pour petites filles. J'ai dû reprendre la largeur et j'ai changé le dos par rapport au patron initial. Bref j'ai bidouillé et pour une fois cela a donné un résultat pas trop mal par rapport à mes espérances.

Donc robe à bretelles à prix imbattable, à laquelle j'ai rajouté un petit croquet au bas pour le plaisir... Maintenant pour le plaisir il faudrait du soleil...

merci Emmanuel pour feu ta chemise, croquet chiné.
merci Emmanuel pour feu ta chemise, croquet chiné. merci Emmanuel pour feu ta chemise, croquet chiné.
merci Emmanuel pour feu ta chemise, croquet chiné.

merci Emmanuel pour feu ta chemise, croquet chiné.

Et portée cela donne quelques choses comme ça:

Feu la chemise vichy, bonjour la petite robe!
Feu la chemise vichy, bonjour la petite robe!Feu la chemise vichy, bonjour la petite robe!
Commenter cet article

Fabienne 28/05/2013 17:04

eh, c'est la chemise de mon homme!! Julie tu es trop forte parce que ça c'est du recyclage de qualité!! C'est vraiment charmant, comme le petit modèle qui le porte.

roméo et pétrolette 17/05/2013 09:19

A mes débuts, j'ai fait une robette dans ce genre à ma fille avec une chemise de mon homme que j'adorais mais qui était tachée. J'aime bien cette idée de recyclage, et souvent les tissus des chemises sont super agréable à porter, tout souple et tout doux, surtout s'il ont était usés.